l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

Arrêt de travail et indemnités journalières moins d'un mois après début de contrat

Bonjour,
Notre nounou à domicile est tombée malade pendant sa deuxième semaine de contrat. Nous devons remplir l'attestation de salaire pour le paiement des IJ et devons déclarer les 3 mois précédant pour lesquels nous n’étions pas ses employeurs. Devons nous indiquer 0€ ou bien lui demander ces précédentes fiches de paies pour indiquer les montant de son salaire versé par l'ancienne co famille qui l'employait ?
Que doit on remplir dans la cas subrogation en cas de maintien de salaire ?
Merci

Nathalie

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 8559 réponses publiées
  • 1224 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Vous devez indiquer 0 puis en salaire rétabli le salaire que vous lui auriez versé selon votre contrat si elle avait travaillé

En motif d’absence: embauche au 01/09

Si vous maintenez le salaire vous pouvez remplir la subrogation et joindre un rib car sinon la cpam versera les IJ à votre salariée

Sophie

  • 2276 réponses publiées

Passionnée de séries TV. Piquée d'un soupçon de fantaisie. Et quelque peu gourmande.

Voir le profil

Bonjour Nathalie,

Une question similaire est déjà présente sur le forum. Je vous invite donc à consulter ce topic : "Période de référence - attestation de salaire".

La rubrique "Subrogation en cas de maintien de salaire" est à compléter dans le cas d'un maintien total ou partiel de salaire de votre part à votre salariée.

Comme l'a indiqué Roxane, experte ameli, dans le topic cité ci-dessus, vous trouverez les informations dans la notice du formulaire S3201 "Attestation de salaire pour le paiement des indemnités journalières".

Bonne journée