l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Notification d'arret d'IJ malgré une déficience visuelle suite à un AVC

Suis en ALD, toujours en réeducation chez un orthoptiste et suivi pschy suite à un AVC ayant comme séquelles une amputation du champ visuel droit survenu le 21/06/2016, le médecin conseil vient de me notifier ce jour 27/02/19 la fin de mes Indemnités journalières car il estime que je suis apte à reprendre mon travail. Je suis comptable et travaille sur écran toute la journée. Après convocation chez la SIADV, les médecins ont estimé que je ne pouvais travailler pas plus d'une demi heure d'affilée, le medecin du travail comme mon médecin traitant ne sont absolument pas favorables pour une reprise tout comme ma neuro orhoptiste et mon pschychiatre. J'en suis à ma troisieme convocations aupres des medecins conseils et le dernier n'avait qu'un objectif, me remettre au travail sans regarder les examens de champs visuels que j'ai passé. et les efforts aussi bien physiques que mentaux que je déploie depuis le jour de l'accident. Il y a encore deux jours, je me suis retrouvée aux urgences (envoyée par mon medecin traitant) car j'ai eu un gros flou visuel et j'ai de nouveau subit une batterie d'examens y compris un scanner cérébral, le médecin conseil n'en a pas été avisé car je l'ai rencontré avant ? Que dois je faire pour que mon cas soit pris au sérieux et afin que je sois considérée en catégorie 1 d'invalidité . Quelles sont mes chances d'être prolongée car je ne suis pas arrivée à mes 36 mois d'indemnisation ? et si je demande un recours a t'il les chances d'aboutir car je ne peux me permettre de me retrouver sans ressource ? Merci de vos conseils

ftcylm

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour ftcylm,

Si le médecin conseil a notifié que votre arrêt n'était plus médicalement justifié, vous ne percevrez plus d'indemnités journalières à la date indiquée sur cette notification. Vous pouvez contester cette décision en suivant les voies de recours indiquées sur le courrier.

Par ailleurs, en cas de difficultés financières ou si vous souhaitez vous faire accompagner dans vos démarches, vous pouvez vous mettre en relation avec le service social de votre caisse directement depuis la messagerie de votre compte ameli en choisissant dans l'objet "Contacter le service social".

Je vous invite également à consulter le topic relatif à la demande de pension d'invalidité, disponible sur le forum ameli.

Je vous souhaite une excellente journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant