l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Analyse non prise en charge même en 100% maternité ?

Bonjour, pour un dépistage de la cholestase gravidique il faut faire un dosage sanguin des acides biliaires, or le labo m'indique que cette analyse n'est pas prise en charge par la sécurité sociale et n'entre donc pas dans le champ du 100% maternité.

S'agissant d'une maladie spécifique de la grossesse et du marqueur spécifique de celle-ci, je suis doublement étonnée de cette absence de prise en charge, pouvez vous me dire ce qu'il en est et s'il est prévu que cela change ?

Merci, cordialement

flyingmarmotte

flyingmarmotte

Niveau
0
1 / 100
point
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour flyingmarmotte,

Vous retrouverez les conditions de remboursement des frais médicaux dans le cadre de votre maternité en consultant la réponse apportée par Audrey, expert ameli, au topic intitulé "Prise en charge de la kinésithérapie - Grossesse".

Cependant, les actes et soins ne peuvent être pris en charge par l'Assurance Maladie que s'ils sont inscrits dans la classification commune des actes médicaux (CCAM).

Un acte qui ne figure pas dans cette classification ne sera donc pas remboursé, même s'il vous est prescrit dans le cadre de votre maternité.

Excellente journée à vous.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (1)

Oui (1)

50%

50% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9610 réponses publiées
  • 1879 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

Vous êtes à 100% de ce qui est remboursé. L’analyse en question n’est pas remboursé.

Si vous voulez un changement il faut écrire au ministère de la santé pour qu’il change la loi.

Vous pouvez aussi tenter la demande d’aide financière exceptionnelle

Cordialement