l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Perte arrêt maladie

Bonjour,
Je suis dans une situation inextricable. J'ai été en arrêt maladie 1 semaine au mois de mars. Mon mari a envoyé mon arrêt par la poste de Dijon le lendemain comme à chaque fois. Ne voyant pas apparaître cet arrêt sur mon compte ameli après 2 semaines j'ai téléphoné à la CPAM et la personne m'a dit qu'elle ne voyait pas mon arrêt "dans les tuyaux" mais il y a actuellement 3 à 4 semaines de retard sur le traitement/numérisation des arrêts. Elle me conseille tout de même au cas où de faire faire un duplicata par mon medecin et je le dépose dans la boite de la CPAM de Dijon. J'ai reçu hier une notification de non paiement de mes indemnités du fait d'une réception de l'arrêt après 48h. Mais impossible de savoir de quel arrêt ils parlent (le premier envoyé par la poste ou le second duplicata). La personne au téléphone me conseille de contacter le médiateur CPAM mais sans grand espoir car il tranche toujours en faveur de la CPAM dans ces cas là... Comment, avec un délai de traitement de 3 à 4 semaines puis je savoir que mon arrêt a bien été reçu et pouvoir éventuellement corriger le tir en moins de 48h??? L'envoi en recommandé avec accusé de réception est il de facto obligatoire?
Plus grave, je viens de me faire hospitaliser en ambulatoire début avril avec 2 semaines d'arrêt plus une prolongation d'une semaine (en cours). Je viens de contacter la CPAM qui ne peut me confirmer qu'il ont bien reçu mon arrêt puisqu'il y a toujours 3 à 4 semaines de retard dans le traitement. Si elle m'oppose dans quelques semaines une non réception, que dois je faire quand on m'aura retiré 3 semaines de salaires en avril? Me suicider?
Inutile de me parler de la teletransmission des arrêts, mon medecin ne la fait pas...

Bourguideche
Bourguideche

Bourguideche

Niveau
0
2 / 100
points
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Bourguideche,

Nous sommes navrés pour les désagréments que vous rencontrez et nous comprenons les difficultés que vous exprimez. Des dispositifs existent pour vous aider à les résoudre.

Je vous engage, vivement, à saisir le conciliateur de votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) pour lui exposer le problème que vous rencontrez. Les modalités de saisine sont expliquées sur ameli.fr, dans l'article : "Comment saisir le conciliateur ?".

Vous avez, également, la possibilité de vous faire accompagner par le service social de votre CPAM qui pourra vous aider à rechercher des solutions adaptées à votre situation. Vous pouvez le contacter, directement, en vous connectant sur votre compte Ameli, rubrique "Ma messagerie" et en sélectionnant comme objet "Contacter le service Social".

Je vous souhaite bon courage dans vos démarches.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 2 questions posées
  • 10676 réponses publiées
  • 1925 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

sur le deuxieme arrêt il doit être indiqué "duplicata "non? cela est visible par les agents de la CPAM.

De plus même s'il y a 3/4 semaines de délais de numérisation, l'ouverture du courrier est faite en temps et en heure et les documents sont tamponnés le jour de l'arrivée pour jsutificatif.

Contactez le médiateur de la CPAM en indiquant que vous aviez envoyé votre arrêt, que dans le doute vous avez fait faire un duplicata (si votre médecin peut le confirmer c'est encore mieux) et que là ils ont pris en compte le duplicata et non l'original déposé en temps et en heure

Cordialement