l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

ALD30 et arrêt de 36 mois, indemnisation après ?

Bonjour, j’ai une très lourde pathologie reconnue en ALD30. Mon spécialiste me dit qu”au vu de mon état de santé je peux bénéficier de 3 ans d’arret de Travail. Il me dit qu’ensuite, si mon état ne s’ameliore pas, le médecin conseil peut me mettre en invalidité 2, il a 2 mois pour me le signifier. En ce cas, pendant ces 2 mois de latence, comment serais Je indemnisé et par qui, comment faire avec mon employeur pendant ces 2 mois en attente de la décision ? Devrais je faire un nouvel arrêt pour justifier de mon absence même si les IJ sont suspendues ? Je vous remercie.

Titou92

Titou92

Niveau
0
39 / 100
points
  • 18 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Titou92,

C'est le médecin conseil de service médical de votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) qui décidera de la date de votre passage au statut d'invalide.

Retrouvez les modalités de demande d'une pension d'invalidité dans le topic édité par notre expert ameli Lorraine.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9901 réponses publiées
  • 1881 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

le médecin conseil n'attend pas que les 36 mois soient atteints. Il vous convoque en général 3/4 mois avant les 36 mois d'arrêt pour signifier une invalidité pour telle date. De ce fait il n'y as pas de "latence".

Après avec votre employeur plusieurs posisbilités:

  • vous restez sous contrat mais vous ne pouvez pas reprendre le travail = il faut des arrêts qui ne seront pas indemnisés par la CPAM mais qui justifient de votre absence
  • vous restez sous contrat et vous reprenez à temps partiel = soit il vous faut des arrêts en temps partiel qui ne seront pas indemnisés par la CPAM mais qui permettent d'adapter votre poste, soit vous renégociez votre contrat pour être à temps partiel.
  • vous êtes licencié pour inaptitude = plus besoin d'arrêt car plus d'employeur.