l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Calcul des indemnités journalières (maladie+maternité) après congé parental partiel

Bonjour,
Je suis en congé parental partiel (travail à 80%) jusqu'au 9 mars 2018.
Enceinte d'un deuxième enfant (date d'accouchement prévue le 31/05/2018) je suis en arrêt maladie depuis le 20/02/2018.
Il est fort probable que je ne puisse pas reprendre mon travail avant mon congé maternité.
Comment seront calculées mes indemnités journalières après le 9 mars (à 80% ou à 100%)?
Si c'est à 80%, la pose d'un jour de congé après le 9 mars me permet-elle de retrouver le 100%?
Merci d'avance pour votre réponse.

Maria

Maria

Niveau
0
0 / 100
points
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Maria,

Je vous invite à consulter la réponse apportée par l'une de nos contributrices concernant le paiement des indemnités journalières maternité suite à un congé parental à temps partiel.

Bonne journée

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9869 réponses publiées
  • 1881 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

ce qui compte c'est votre contrat à la date du dernier jour de travail. En effet tant que vous ne reprenez pas (la pose d'un CP est une reprise de travail) au moins 1 jour à 100% vos IJ sont calculées sur votre 80%. Si vous reprenez à 100% votre employeur devra refaire une attestation de salaire. Par contre vous aurez de nouveau la carence appliquée sur un nouvel arrêt maladie.

Cordialement