l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

IJ à 50 % du à un soi disant retard ?

Mon arrêt à été envoyer le 21.
opération le 20/02 au matin sortie fin de journée accompagnée puisque points
Arrêt fait par le praticien en datant le 19/02 fait à la clinique le 20/03.
Ne pouvant sortir je n ai pu faire autrement que de faire envoye cette arret par une amie.
sur le site l on me dit que l on m avait prévenue sur un arrêt antérieur en retard jamais eu de message ou de lettre.
Si j ai bien compris mes IJ sur 3 semaines sont réduite de moitié.
Pourriez vous me dire quand on sort d une opération comment fait on pour tous gérer seule!!!
Je vais avoir de très gros problème financier et je ne peux pas reprendre le travail pour le moment .
Je suis soucieuse de cette décision étant très respectueuses des règles.

Surflupin

Surflupin

Niveau
0
2 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.
Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9731 réponses publiées
  • 1878 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

vous devriez envoyer un bulletin d'hospitalisation avec un courrier expliquant que votre médecin a fait un arrêt en englobant l'hospitalisation. En l'occurrence c'est surtout que le médecin a mal fait les documents. IL aurait du ne rien faire pour la partie hospi (le bulletin d'hospi étant un arret de travail) et faire une prolongation pour votre convalescence.

Bonne journée.

Commentaire d'Isabelle, expert ameli

Merci Elryn. Surflupin, je vous informe qu'en cas d'hospitalisation, le bulletin d'hospitalisation que vous remet l'établissement permet, effectivement, de justifier de votre absence auprès de votre employeur (ou de Pôle emploi selon votre situation) et de votre CPAM (caisse primaire d'assurance maladie).

Pour information, les volets 1 et 2 de l'avis d'arrêt de travail sont à transmettre à la CPAM sous 48 heures. Si ce délai n'est pas respecté, un courrier d'avertissement vous est envoyé. Cet avertissement est valable durant 2 ans.

Si durant ces 2 ans, un nouvel avis d'arrêt de travail parvient à votre CPAM au-delà du délai réglementaire de 48 heures, une réduction de 50% de vos indemnités journalières est appliquée de la date de début de l'arrêt à la date de l'envoi de ce même arrêt.

Enfin, si la prescription est transmise après la date de fin de l'arrêt, il n'y a aucune indemnisation.

Je vous invite donc à contacter votre caisse d'assurance maladie afin de faire le point sur votre situation. En effet, pour des raisons de confidentialité, nous n'avons pas accès à vos données personnelles sur ce forum.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant