l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Renseignements recours

Bonjour,

Je suis dans une situation très complexe et très urgente j’ai besoin d’aide s’il vous plaît, je vais essayer d’être le plus clair possible afin que vous puissiez comprendre mon problème.

Pour commencer, je suis en arrêt maladie depuis le 14 juin 2017 pour dépression professionnelle à cause de mes employeurs, j’ai pris une avocate car je vais entamer aux procédures aux prud’hommes.

• Durant mon arrêt j’ai été convoqué par le service médical pour rencontrer un médecin conseil (octobre 2017) voici ce qui c’est passé:

  • premièrement le médecin m’a demandé les raisons qui m’ont poussé à me mettre en maladie mais sans voulant entrer dans les détails et en plus elle ne m’a pas demander mes documents médicaux
  • deuxièmement ce même médecin m’a conseillé de me déclarer inapte à mon poste et à l’entreprise par le biais de la médecine du travaille. Elle m’a demandé: d’envoyer un recommandé à mon employeur lui disant qu’à partir du 14 novembre 2017 je reprends une activité et qui fallait qu’il prenne RDV avec la médecine du travaille pour la visite de pré reprise.
  • Le médecin conseil m’a dit qu’il fallait absolument que je demande au médecin du travail d’écrire explicitement: « danger immédiat à tout poste dans l’entreprise » afin d’être licencié le plus rapidement de ma société.

    • troisièmement, à ma grande surprise, trois jours après avoir été convoqué, j’ai reçu un mail le 19 octobre m expliquant que mon arrêt maladie n’est plus médicalement justifié et par conséquent, à partir du 14 novembre je ne recevrai plus d’indemnités journalières.

    • étant dans l’urgence car mes indemnités ne seraient plus versées, j’ai pris donc RDV avec la médecine du travaille avant de commencer cette procédure, je souhaitais connaître l’avis de ce médecin.
    J’ai donc expliqué au mèdecin du travail que c’était le médecin conseil qui m’a orienté vers la procédure de licenciement pour inaptitude et qu’elle m’avait stoppé mes indemnités journalières. Et la je suis tombée de haut, car le médecin travail refuse de me déclarer inapte, elle m’explique que se type d’inaptitube n’est pas à prendre à la légère et qu’elle refusait de me déclarer inapte et de plus les mots: « danger immédiat » n’existe plus. Elle ne m’a donné aucune réponses à mon problème et elle ne comprenait pas pourquoi ce médecin conseil m’avait orienté dans cette direction.

    Voilà pour résumer: je n’ai plus d’indemnités, des charges à payer.
    Une rupture conventionnelle avec mes employeurs n’est pas envisageable au vu du litige que je rencontre avec eux, ils ne m’ont pas licencié, je vais être en attente des conseils prud’hommes mais cela risque de prendre un peu de temps, comment puis-je pour réouvrir mes droits aux indemnités en attente de pour m’inscrire au chômage.

    J’espère que vous avez compris mon problème et mon urgence je ne peux pas tenir sans aucun revenus, pouvez-vous m’aider s’il vous plaît, à qui dois-je envoyer des recommandés? Cordialement merci d’avance, bonne journée à vous.

amy83

amy83

Niveau
0
18 / 100
points
  • 3 questions posées
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour amy83,

Vous avez la possibilité de contester une décision notifiée par votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Les voies de recours sont indiquées sur la notification.

D'autre part, vous pouvez contacter le service social de votre CPAM depuis votre messagerie ameli en sélectionnant "contacter le service social" en objet du message.

Bonne continuation.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (1)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile