l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Que signifie "arrêt de travail médiclement injustifié"?

Un salarié en arrêt depuis 8 mois et ce jusqu'au 27/11 reçoit un courrier stipulant que son arrêt est médicalement injustifé par le médecin conseil à compter du 23/10. Le versement des IJ est interrompu.
Le salarié doit il obligatoirement reprendre alors que l'arrêt court jusqu'au 27/11?
En arrêt depuis plus de 21 jours, la médecine du travail doit l'autoriser préalablement. Quid s'il est jugé inapte à la reprise?
L'entreprise refuse de l'accepter sans avis de la médecine du travail, quid de son salaire dans ce délai?

Natduhavre76

Natduhavre76

Niveau
0
3 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.
Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 1919 réponses publiées
  • 496 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

en effet, vous ne serez plus indemnisée à partir du 23.10 car le service médical estime que votre état de santé vous permet de travailler.

La visite médicale doit avoir lieu soit avant la médecine du travail soit dans un délai de 8 jours après la reprise.

Si votre employeur refuse de vous réintégrer au 23.10 voyez avec lui pour votre rémunération mais la CPAM ne vous indemnisera pas.

Vous avez aussi possibilité de contester la décision du service médical.

Cordialement

Commentaire de Valentin, expert ameli :

Merci Elryn pour votre réponse.

Retrouvez plus d'informations sur le retour au travail sur ce lien.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile